C'est l'histoire d'une blogueuse culinaire dans sa cantine

Je suis une blogueuse culinaire ok ? Là dessus, on est tous d'accord ? Même si je suis encore toute jeune (blogueuse hein, pas femme !!), j'en suis une quand même !

Alors comment se fait-il que je sois obligée de manger dans la cantoche de mon boulot tous les midis ? Quelle contradiction tout de même !

Que je vous raconte quand même :

Il est 12:30, on se dit qu'il est temps d'aller se restaurer... C'est que les estomacs à cette heure là commencent à faire du bruit (ouf, je suis dans un bureau seule !!) parce que c'te honte sinon ... Ce bruit de toilettes bouchées qu'il m'arrive de faire parfois lorsque le p'tit déj est loin ... pffff, je ne suis pas certaine que vous êtes capable de faire mieux :)

Nous voilà arrivées à cet endroit merveilleux qu'il serait de bon ton d'appeler "restaurant d'entreprise" mais je me refuse à l'appeler ainsi. Non non, c'est bien une cantine ...

On ouvre la porte, et là, l'ambiance nous arrive en pleine face : du monde partout, d'un côté il y a les plateaux, mais pas les couverts, alors on repart de l'autre côté pour prendre les couverts, ah mais zut, là, ya pas le pain, bon, ben on retourne d'où on vient. Ah c'est bon, on a le matos !

Ensuite, il faut choisir "sa queue". Ben oui, parce qu'une queue par type de plat : steaks hachés, poissons ou plat de jour - puis les entrées, ah ben non, là yen a un peu partout... - et puis les desserts, ah ben pareil, yen a dans tous les sens...

Quand notre choix est fait, nous allons donc faire la queue. Parfois ça va plutôt vite, parfois non ...

Une chose importante à savoir : si vous avez fait le choix d'attendre aux steaks hachés, alors sachez bien que vous sentirez le graillon tout l'après-midi huumm ça fait rêver non ?

Pour le peu que vous aimiez votre steak trèèèès cuit, vous en avez pour un certain temps... vos compagnons de galère de déj ont le temps eux, de choisir leurs menus, de s'installer à table et de presque terminer leur repas ... (Bon j'exagère... à peine !).

Quand votre super repas est sur votre plateau, il faut aller faire la queue à la caisse, pour passer votre petit badge (que vous avez eu l'intelligence suprême d'approvisionner en $ ce matin youpiiiii).

Vous faites une queue de dingue parce que bien sûr, 12:30 est une heure teeeellement originale pour aller manger qu'ils ne peuvent pas prévoir du personnel supplémentaire pour ouvrir l'autre caisse.... Pendant ce temps, votre repas refroidit. Si vous avez pris des pâtes, de toute façon, le temps de choisir votre dessert, les pâtes sont déjà figées dans votre assiette blurp ...

Bon, ça yé, le plus difficile est passé.

Vous voici à la table pour choisir vos condiments (olives, moutarde, etc ...) mais là, c'est pareil, ya du monde hein. Parce que vous croyez qu'ils sont passés où les gens qui étaient en même temps que vous dans les queues pour les plats ??? Ben au même endroit que vous ! Et bien sûr, ils mettent du temps à choisir : moutarde ou ketchup ? de quoi ai-je envie ce midi ? nan, parce que aujourd'hui, c'est pas hier, alors j'hésite. Et puis les olives ? Vertes ou noires ? ça dépend, j'ai pris quoi en entrée ?? etc.... Et ceux qui n'aiment pas la vinaigrette toute prête, et qui préfèrent la faire eux-mêmes ... et bien ils sont là aussi ...

Bon, vous avez été championne, vous avez réussi à éviter tous les pièges ; vous voici à chercher la table que vos collègues ont choisi ! Pour ça, il faut avoir les yeux ouverts, c'est plus pratique ! Je dis ça parce qu'il m'arrive bien souvent (trop ??) de ne pas voir la tête des personnes avec qui je déjeune. Ils font donc des p'tits signes, puis des plus grands, pour au final, oublier toute notion de discrétion, et crier dans toute la cantine : "You houuuuuu, on est là". Ah ben voilà, comme ça, c'est bon !!!

Chouette, me voici assise, youpi, je vais pouvoir commencer à manger.... héhé, mais évidemment que non, parce que c'est froid, ça fait 1h que vous êtes là à faire votre cirque dans la cantine, alors forcément, la bouffe est froide hein ! Loooogique !

Bon, vous vous relevez et allez au micro-ondes pour faire réchauffer. Aaaaaah, heureuse que vous êtes, vous allez enfin pouvoir vous restaurer... bon, on va dire, remplir l'estomac, parce que, et je ne suis vraiment pas difficile, c'est quand même pas le top ! Alors c'est vrai qu'on ne paye pas cher du tout. Mais je préfèrerai payer un plus cher, et avoir une meilleure qualité.

Je sais bien qu'on est dans une cantine, que c'est du collectif, donc de la nourriture en grande quantité, etc ... je sais que c'est ça la réalité hein ! Mais tout de même parfois, je rêve d'installer mon p'tit camion de muffins tout près du boulot et de proposer mes p'tites créations toutes bonnes, toutes chaudes et qu'enfiiiiiiiin, le déjeuner du midi rime avec plaisir de manger :)

Trop de bonheur d'un coup cette cantine !!! Trop de bonheur, quand réinstallée sur notre fauteuil de bureau, on essaie tant bien que mal de digérer tout l'après-midi ce qu'on a mangé .... Mais sinon, bon appétit !!!

Alors, ça vous parle ce genre d'expérience ?  Et votre bonheur du midi à vous, c'est quoi ?

 

 

 

***